5 - Denis-Ambroise GONTIER-GRIGY (1) (1811 - 1886) [1] [2] [3]

Machine hydraulique

Basic patent

French patent     No 11,006

Filing date:         3 January 1851

Grant date:        27 February 1851


Introduction of the description

Chacun sait que c’est la pesanteur de l’atmosphère qui fait couler le liquide dans ce petit instrument appelé syphon et employé par les tonneliers pour faire passer ce liquide, d'un tonneau dans un autre. On sait aussi que quelque soit sa grosseur, pourvu qu'il n’ait pas plus de 10m40 de hauteur au niveau de la mer, l’écoulement se fera de même, attendu que l’atmosphère multiplie sa puissance, en raison d’un kilogramme environ, par chaque cm carré. On sait enfin qu’en plongeant les deux branches de l’instrument dans une rivière et parallèlement au courant, l’écoulement se fera, dans l’appareil, avec la même vitesse que dans cette rivière, et plus encore, si l’on peut pratiquer un barrage ou une canal de dérivation à ciel ouvert ou sous la rive. On sait enfin qu’en bouchant provisoirement les deux bouts du syphon, et en remplissant celui-ci d’eau, par un trou pratiqué sur le sommet, on évite la succion de l'air en le déplaçant ainsi. Cela fait, on rebouche le trou fait sur le sommet, et l'on débouche les deux bouts en commençant par celui placé en amont. L’écoulement s’obtient, ainsi, inévitablement.

Mais ce qu’on ne sait pas, c’est qu’on peut soutirer sous la courbure, c.-à-d. à 10m environ au-dessus du niveau de la rivière, une partie de l’eau qui passe dans le syphon. On a bien essayé d’y faire une ouverture, mais l’on n’est parvenu qu'à y donner accès à l’atmosphère, laquelle, trouvant un vide, s’y précipitait et arrêtait instantanément l’écoulement, Hé bien! ce qui a toujours semblé un paradoxe n'en est plus un: j'y ferai un trou, sous la courbure, c.-à-d. à 10m environ au-dessus du niveau ordinaire, lequel trou laissera tomber l’eau et empêchera l’atmosphère d’y entrer.            

Si l’on soude à ce trou, pratiqué sous la courbure, un robinet ordinaire, et qu’on y mastique le goulot d’une bouteille, l’air intérieur de celle-ci, étant déchargé de la pression atmosphérique, par le poids dû à la hauteur de l’eau dans les deux branches du syphon, se détendra par explosion, en se précipitant dans l'appareil jusqu’à ce que l’équilibre soit rétabli. Or, - si la capacité de cette bouteille est proportionnée au volume de la chute et à la vitesse d'écoulement, l’air en sera ainsi expulsé en partie, et l'eau commencera à tomber en forçant l’air dilaté restant, à lui céder la place. - Si, au contraire, la bouteille est trop grande, l’air arrêtera l’écoulement et le but sera manqué.

Pour éviter l’exiguïté de cette bouteille et la remplacer par un vase autoclave de grande dimension, pouvant s’appliquer aux besoins de l’industrie ou aux irrigations, il m’a fallu raréfier l’air de cet autoclave, sans lui laisser faire explosion dans le syphon, et obtenir ainsi un écoulement continuel, au moyen d’un double autoclave s'emplissant et se vidant alternativement par un mouvement de va-et-vient: J'y ai réussi, mais ce n'a pas été sans peine; car il n’y a pas à plaisanter avec la pression atmosphérique quand son équilibre est rompu, et que, de force morte, elle devient vive; il faut alors compter avec elle, et l’on verra que pour créer le mouvement, j’ai dû plus d’une fois m’en priver moi-même, surtout quand on saura, que je devais faire tout exécuter par des ouvriers qui ne se souciaient guère de travailler sans savoir ce qu’ils faisaient.                             


Patent of addition


Filing date 26 June 1851

Additional note

A type of syphon-élévateur was commercialised in 1892 by Lemoine in Pont-Roux in the south of France. [3]

_______________________________________

[1] FamilySearch database (G3W9-4LQ)

[2] see also No 9 and No 10 (FR Law of 1844) No 23 and No 143 (NL Law of 1817)

[3] (LU patent No 1,560 of 22 February 1892, US patent No 479,411)

(03/02/2021)

(Source: archives de l’Institut national de la propriété industrielle)

(Source: archives de l’Institut national de la propriété industrielle)