37 - Jean Joseph Étienne LENOIR (25) (1822 - 1900) [1][2]


Inversion des courants de piles par un seul contact, soit sur les lignes terrestres, soit sur les câbles sous-marins


Basic patent

French patent           97234

Application date:      21 November 1872

Grant date:               6 February 1873


Cette disposition consiste en un groupe de piles qui, soit en s’entrecroisant, soit en se subdivisant donnent alternativement sur la ligne des courants négatifs ou positifs, en fermant le circuit ou en l’ouvrant.

Le dessin ci-joint représente une ligne qui est chargé de faire fonctionner un électroaimant G qui se trouve à une extrémité. 

Le groupe de piles est composé d'une première fraction E; comme on peut aisément le reconnaître, cette pile est de grand diamètre et donne par conséquent plus de quantité.

La seconde fraction D se compose d'un plus grand nombre d'éléments mais d'un plus petit diamètre. On obtient un très bon résultat avec 4 % d'éléments E, même moins, si elle est forte en quantité comme par exemple une pile de Bunzen.

  

j'entends faire breveter la disposition du groupe de deux piles changeant la marche de leur courant alternativement sur la ligne, pour détruire les premiers courants émis par un autre courant d’un autre nom par un seul contact, et une résistance qui détermine leur chemin, soit pour faire fonctionner un électroaimant ou son armature à distance quelconque, soit pour polariser un aimant.

(Source: archives de l’Institut national de la propriété industrielle)


_______________________________________

[1] FamilySearch database (KC86-FJP)

[2] Wikipedia

(11/12/2021)